Élections communales: les objectifs sont atteints!

Le verdict des urnes est tombé! Avec 11 élu·e·s au Conseil communal et un siège à la Municipalité, les objectifs que s’était fixé le Parti Socialiste Aigle sont largement atteints!

Je dis ce que je fais, je fais ce que je dis. Et en toute chose, je fais passer l’intérêt général avant mes ambitions personnelles. Lors de l’annonce de ma candidature à la mi-décembre, j’avais indiqué vouloir aider la section du Parti Socialiste Aigle à sa reconstruction après une législature difficile, ramener les forces de gauche sur l’échiquier politique pour que la voix des moins nantis soit à nouveau entendue. Nous nous étions fixés 2 buts :

  1. éviter une trop grande érosion du nombre de sièges au Conseil communal;
  2. regagner le siège PS à la Municipalité et y rééquilibrer les forces.

Au soir du 1er tour, j’ai été « déçu en bien ». Non seulement mon score à la Municipalité a créé une vraie surprise, à moins de 200 voix du premier, mais surtout du fait que le groupe PS parvienne à maintenir ses 11 sièges au Conseil communal. Et ce alors qu’une formation politique supplémentaire y entrait, vu l’arrivée bienvenue de nos alliés Les Vert.e.s et ouverts Aigle. Pour la prochaine législature, cela fera du PS la 2ème force politique à Aigle ; nos alliés seront la 3ème. Mais à nos 2 formations, nous faisons moins du tiers du futur conseil (20 sièges / 70).

Au soir du 2ème tour, un nouvel équilibre politique à la Municipalité a été décidé par les Aiglonnes et les Aiglons. En me portant en tête du scrutin, un signal clair était donné : le PS devra être considéré comme un acteur de premier plan pour la prochaine législature. Seule ombre au tableau : la non élection de mon colistier de Les Vert.e.s et ouverts Aigle (Louis Goy). Avec 2 PLR (Grégory Devaud, Fabrice Cottier ), un indépendant de centre-droite (Jean-Luc Duroux ) et une centriste (Maud Roduit-Allora ), la future configuration progresse à gauche, mais pas aussi clairement que nous l’avions espéré.

Fidèle à ma réputation de bâtisseur de ponts

Pour la syndicature, après mûre réflexion, je suis convaincu qu’en politique il faut savoir garder les pieds sur terre et éviter l’arrogance. Je ne vise pas un résultat personnel mais à bâtir des ponts et à trouver des solutions. Je crois au travail collectif, au fait d’avancer par étapes. Un peu comme en montagne où il faut d’abord installer un camp de base et avoir une équipe expérimentée, avant de se lancer vers un sommet.

Je ne suis pas candidat à la syndicature en 2021. Je vais intégrer le collège municipal avec toute mon énergie, mon enthousiasme et surtout tout le poids que m’ont donné les électrices et électeurs aiglons, que je remercie pour leur confiance. Avec cette confiance ainsi témoignée, je suis certain de pouvoir peser sur les décisions, y apporter cette sensibilité de gauche et écologique qui a tant manqué la précédente législature et que le collège saura reconnaître la volonté sortie des urnes, en particulier lors de la répartition des dicastères. Je m’engage à continuer de défendre l’intérêt général et ferai de mon mieux pour être à la hauteur des défis qui attendent notre ville.

Les objectifs que s’était fixé le Parti Socialiste Aigle sont largement atteints. Nous remercions la population aiglonne pour son soutien et sa confiance et nous nous engageons à écouter et prendre en considération ses besoins, tout au long de la législature.

Nous allons également poursuivre la reconstruction de notre parti et veiller en permanence à l’intérêt général. Si une grande étape a été franchie avec ces élections communales 2021, ce n’est pour nous qu’un début. Ainsi, nous appelons toute personne qui veut nous aider à faire d’Aigle une ville plus sociale, plus démocratique, plus solidaire et plus écologique à nous rejoindre. Ensemble nous serons plus forts!

Pour plus d’informations

Continuons sur notre lancée… et pourquoi pas ensemble?

Nous allons poursuivre la reconstruction de notre parti et veiller en permanence à l’intérêt général. Si une grande étape a été franchie avec ces élections communales 2021, ce n’est pour nous qu’un début. Ainsi, nous appelons toute personne qui veut nous aider à faire d’Aigle une ville plus sociale, plus démocratique, plus solidaire et plus écologique à nous rejoindre. Ensemble nous serons plus forts!

Menu